Le mot du Directeur

Faculté de droit et de science politique de l'Université de Rennes 1
  1. Les axes de recherche
  2. Colloques et conférences
  3. Une ouverture internationale
  4. La jeune recherche
  5. Une ouverture sur le monde professionnel

L’Institut du droit public et de la science politique (IDPSP) réunit des enseignants-chercheurs en droit public ainsi que des enseignants-chercheurs en science politique. L’IDPSP est un laboratoire qui encourage l’interdisciplinarité. C'est un lieu propice à la recherche et à l’échange où chacun, du jeune doctorant au chercheur confirmé, doit trouver à s’épanouir.

Les axes de recherche

Le laboratoire est structuré en quatre axes de recherche : urbanisme, aménagement et environnement ; droits de l’homme et libertés fondamentales ; droit de la santé et droit de la responsabilité ; mutations de l’Etat et théorie de la démocratie. Ces axes témoignent de la volonté du laboratoire de privilégier une approche transversale des grandes problématiques de droit public et de la science politique. Chaque enseignant-chercheur a la possibilité de se rattacher à un ou plusieurs de ces axes.

Colloques et conférences

L’IDPSP est à l’origine d'importantes manifestations scientifiques. Il a ainsi organisé récemment des colloques sur des thèmes aussi variés que « le génocide », « les partis politiques et l’ordre constitutionnel », « les méthodes en droit administratif » ou bien encore « le Tribunal international du droit de la mer ». Il accueille aussi régulièrement les colloques annuels des sociétés savantes (Association française de droit administratif, Société française pour le droit international, Association française de droit de la santé…). De nombreuses conférences sont également organisées.

Une ouverture internationale

L’IDPSP entend s’ouvrir à l’international. Il a noué des liens avec plusieurs Universités étrangères (Liban, Etats-Unis, Espagne, Côte d’Ivoire…). Il reçoit régulièrement des Professeurs mais également des doctorants venant de différents pays.

La jeune recherche

L’IDPSP peut s'enorgueillir de compter de nombreux doctorants parmi ses membres. C’est une ressource très précieuse pour le laboratoire. Il s’efforce, en conséquence, de leur offrir des conditions matérielles optimales pour effectuer, en toute sérénité, la rédaction de leur thèse. Un espace de travail leur est ainsi dédié. Ils peuvent également s’appuyer sur un centre de documentation.

Une ouverture sur le monde professionnel

En dehors du monde académique, l’IDPSP a su tisser de nombreux liens avec les praticiens (magistrats, avocats, médecins…) qui sont conviés à prendre part aux activités du laboratoire.

Guillaume LE FLOCH
Professeur de droit public
Directeur de l'Institut du droit public et de la science politique (EA 4640)
Secrétaire général adjoint de la Société française pour le droit international (SFDI)